Le GI-TASS, accélérateur de carrière !
Les trois points d'appuis clefs du profil MIPS / POS

Polyvalence

Pour intégrer toutes les dimensions d’une organisation il faut en maîtriser tous les aspects, de la conception à la distribution en passant évidemment par la mise en place d’un système “robuste” d’information.
Une équation résume l’objectif au niveau des connaissances : MIPS = MBA + Master of Science, intégrés systémiquement. Il ne s’agit pas de double compétence mais de polyvalence.

Opérationalité

Il faut se former en travaillant. En effet, les compétences s’acquièrent et se constatent sur le terrain, “le théâtre des opérations” dans le langage militaire. L’alternance choisie pour MIPS est la seule qui satisfasse l’entreprise (3 semaines/mois en entreprise) et sur une durée assez longue (2 ans) pour mener des missions à leur terme.

LE GI-TASS A INTRODUIT L’ALTERNANCE DANS L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN 1975. LE MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE,
AYANT APPRÉCIÉ CETTE FORMATION A DEMANDÉ AU GI-TASS DE METTRE EN PLACE EN 1989 UN NOUVEAU CYCLE CONÇU DANS LE MÊME ESPRIT. MIPS EST DONC NÉ À CETTE ÉPOQUE ET A ÉTÉ HOMOLOGUÉ EN 1992.
IL A OBTENU SON INSCRIPTION AU RNCP.

La CNCP a donné à MIPS un intitulé traduisant bien la vocation des élèves suivant ce cursus : Manager en Organisation de la Production.

Systémique

Seule la systémique permet de comprendre les problèmes de l’entreprise face à la mondialisation. Il faut constater un curieux paradoxe : les problèmes actuels, telle la crise financière de 2008, sont toujours qualifiés de plus en plus souvent de “systémiques”. Or, cette discipline n’est pas enseignée. Depuis 40 ans le GI-TASS s’y emploie.